Comment utiliser un tensiomètre manuel ?

Mesurer la pression artérielle est vital pour surveiller et maintenir votre santé cardiovasculaire. Un outil essentiel dans cette quête de bien-être est le tensiomètre, et savoir l’utiliser correctement est fondamental. Que ce soit pour un usage personnel à domicile ou dans un cadre professionnel médical, la compétence pour prendre une tension artérielle avec un tensiomètre manuel est une compétence précieuse. 

Le matériel nécessaire pour une mesure précise

Avant de plonger dans les détails de l’utilisation d’un tensiomètre manuel, il est essentiel de s’assurer que vous possédez le matériel adéquat. Un tensiomètre manuel est généralement composé d’un brassard, d’un manomètre et d’une pompe. 

Pour ceux qui recherchent des équipements de qualité, une visite sur MedicAffaires : https://www.medicaffaires.com/ peut vous aider à trouver une gamme complète de tensiomètres, y compris des modèles manuels et électroniques, pour répondre à tous vos besoins en matière de suivi de la pression artérielle.

Préparation à la prise de tension

Pour réaliser une mesure tension adéquate, la préparation du patient est aussi importante que le choix du tensiomètre. Voici comment s’y prendre :

  1. Assurez-vous que le patient est détendu et assis confortablement, les pieds à plat sur le sol, sans croiser les jambes.
  2. Positionnez le bras du patient de sorte qu’il soit au niveau du cœur. Le brassard doit être enroulé autour de la partie supérieure du bras, sur une peau nue, sans vêtement qui serre ou gêne.
  3. Le brassard doit être ajusté convenablement, ni trop lâche ni trop serré. Un index devrait pouvoir passer entre le brassard et le bras du patient.

Mesurer la pression artérielle

La mesure de la pression avec un tensiomètre manuel suit un protocole bien défini. Pour obtenir des lectures précises de la pression systolique et diastolique, vous devez procéder comme suit :

  1. Placez le stéthoscope dans vos oreilles et positionnez la membrane sur l’artère brachiale du patient, juste en dessous du bord du brassard.
  2. Gonflez le brassard en serrant la pompe manuelle jusqu’à atteindre un niveau de pression environ 20 à 30 mmHg au-dessus de la pression systolique prévue.
  3. Ouvrez lentement le robinet de dégonflage pour laisser l’air s’échapper graduellement. Écoutez attentivement à travers le stéthoscope.
  4. Notez la valeur sur le manomètre lorsque vous entendez le premier battement, cela correspond à la pression systolique.
  5. Continuez à dégonfler le brassard et notez la valeur lorsque les battements cessent, cela indique la pression diastolique.

régis